Au commencement il y avait cette publicité datant de 1895 repérée par mon ami Adam du site Invisible Paris . Cette réclame mettait en av...

L'étrange histoire des moines bénédictins, du sable, des os de seiche et du dentifrice


Au commencement il y avait cette publicité datant de 1895 repérée par mon ami Adam du site Invisible Paris. Cette réclame mettait en avant les « Dentifrices des RR. PP. Bénédictins de l’Abbaye de Soulac (Gironde) », dont la distribution était assurée par un établissement bordelais, Seguin. Mais en creusant, il fut difficile d’identifier la frontière entre vérité et marketing version 19e siècle !  

Voici d’abord les faits : fondée en 1807, le cœur de métier de la société Seguin était initialement la production d’alcools puis dans un second temps, une gamme de produits vendus en pharmacie ou parfumerie. C’est à la fin du 19e siècle que Seguin se lança dans la production et la distribution de produits pour les soins buccaux, à savoir bains de bouche (pardon, « élixir »), poudres et pâtes, à savoir l’ancêtre de nos dentifrices.

0 commentaires:

Mai 1968 fut un mois agité qui sera considéré à jamais comme un tournant dans l’histoire de la France. Le mouvement démarra en Île-de-...

La nuit des barricades de mai 1968 et le champ de bataille de Bordeaux


Mai 1968 fut un mois agité qui sera considéré à jamais comme un tournant dans l’histoire de la France. Le mouvement démarra en Île-de-France mais se diffusa rapidement dans tout le pays. La ville de Bordeaux connut, à son tour, des moments particulièrement forts la nuit du samedi 25 mai, ponctuée de confrontations violentes.

Grâce à l’aide précieuse de Marjorie Michel, journaliste et documentaliste à Sud Ouest, j’ai pu parcourir les articles que Sud Ouest a consacré à cette « nuit des barricades » et ai cherché à reconstruire le déroulé des événements, tout en retournant sur les lieux qui sont bien plus calmes ces jours-ci ! 

0 commentaires: